«

»

nov 26 2013

Top départ pour l’exercice SERPENTEX 2013

Serpentex - Mirage 2000 Du lundi 25 novembre jusqu’au 13 décembre 2013, la base aérienne 126 de Solenzara en Corse accueille l’édition 2013 de SERPENTEX, exercice interarmées et interalliés majeur organisé par le commandement des Forces aériennes.

Dédié originellement à la mise en condition opérationnelle du personnel projeté sur le théâtre Afghan, cet exercice a pour objectif principal d’entraîner, dans un environnement tactique complexe, les unités aériennes et les équipes de contrôleurs aériens avancés (FAC, Forward Air Controller) aux missions d’appui feu.

Si ce SERPENTEX 2013 reste construit sur le socle « appui aérien », son contenu évolue cette année pour prendre notamment en compte les enseignements des dernières opérations (Lybie, Mali) et mettre en œuvre de nouveaux modes d’action. Aussi, l’édition 2013 est marquée par l’introduction de missions type SCAR (Strike Coordination and Reconnaissance) et le développement de l’emploi des outils de liaisons de données de type DACAS (Digital Aided Close Air Support), initié lors du précédent SERPENTEX.

Les objectifs principaux de cet exercice seront d’entraîner, dans le relief montagneux corse :

  •     les unités aériennes Chasse aux missions d’appui-feu avec FAC (CAS) ou sans FAC (SCAR), aux missions de Dynamic Tagerting et Time Sensitive Target,
  •     les FAC et les CTA (Contrôleur Tactique Air – experts de la coordination 3D) au guidage de jour et de nuit,
  •     les unités de transport tactique aux missions d’appui transport dont le largage de petits colis avec les FAC.

Préparation opérationnelle de grande ampleur, cet exercice réunira cette année, au plus fort de son activité près de 800 militaires. Huit nations étrangères (Canada, Royaume-Uni, Etats-unis, Espagne, Italie, Belgique, République Tchèque, Slovénie) seront représentées aux côtés des militaires français.

Pour le volet aérien, une trentaine d’avions de chasse (Rafale et Mirage 2000 D, CF-18 canadiens, F18 MLU espagnols), un CP-140 canadien, des avions de transport français (CN235 et C160), des hélicoptères Gazelle de l’aviation légère de l’armée de terre (ALAT) seront déployés ainsi qu’un drone Reaper italien.

Pour le volet sol, des équipes de contrôleurs aériens avancés de l’armée de l’air (CPA), de l’armée de terre ainsi que des 8 nations présentes participeront à SERPENTEX.

Parmi tous ces moyens, il est à souligner que le Canada déploiera un dispositif conséquent de quelques 200 personnes et 7 aéronefs.

L’édition 2013 de SERPENTEX verra également pour la première fois, la participation d’un drone italien Reaper depuis sa base de déploiement nationale.

Crédits : CFA
Source

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :