«

»

mai 02 2013

Ardennex, exercice réaliste

Mirage 2000 D de l'escadron 3/3 "Ardennes" L’escadron de chasse 3/3 «Ardennes» a organisé, du mercredi 17 au vendredi 19 avril 2013, Ardennex, exercice d’entraînement des forces aériennes.

Conduit et dirigé depuis la base aérienne 133 de Nancy, en coopération étroite avec le commandement des forces aériennes (CFA) et le commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes (CDAOA), Ardennex est le fruit d’une préparation minutieuse. «La préparation a débuté en octobre 2012, détaille le lieutenant Bruno K, navigateur officier systèmes d’armes et principal organisateur de l’exercice. Nous avons travaillé pendant plusieurs mois afin d’obtenir l’ensemble des autorisations de survol nécessaires à un tel entraînement.» Afin de respecter la règlementation du temps de paix, une zone d’exercice temporaire a été créée, au-dessus d’un large quart nord-est de la France.

L’objectif de cet entraînement, qui met en scène les Blue Forces (forces amies) et les Red Forces (forces ennemies), est d’exercer les unités aériennes à d’importantes missions d’Air Interdiction (pénétrations en territoire hostile qui sont en général le thème principal des exercices internationaux auxquels participent les escadrons), dans un environnement aussi réaliste que possible, en optimisant les ressources disponibles tant au sol (escadrons sol-air, moyens du polygone de guerre électronique) qu’en vol. «Nous nous entraînons quotidiennement aux diverses missions d’appui aérien rapproché, mais nous avons également besoin de nous exercer à l’Air Interdiction en métropole», explique le lieutenant K.

Sources : © Armée de l’air
Droits : © Armée de l’air

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :