«

»

avr 03 2013

Exercice Recce Meet 2013

Exercice Recce Meet 2013 Du 2 au 4 avril 2013, la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan accueille l’exercice Recce Meet, organisé par l’escadron de reconnaissance 2/33 « Savoie ». Un événement qui vise à pérenniser l’esprit « reco ».

Cette première édition organisée dans l’Hexagone met en compétition les acteurs des missions de reconnaissance des forces armées françaises. Le 2/33 « Savoie »  a ainsi convié les escadrons Rafale du 1/7 « Provence », du 2/30 « Normandie-Niemen » du 1/91 « Gascogne » ainsi que la 11e et la 12eFlottille de la marine nationale. Au total, ce sont deux Mirage F1CR, trois Rafale « Air » et deux Rafale Marine qui évoluent dans le ciel landais. « Au delà de l’aspect compétition, il faut y voir le partage et la transmission des techniques de reconnaissance des escadrons », confie le lieutenant-colonel Benjamin Vinot-Préfontaine, commandant le 2/33 et directeur de l’exercice.

Les acteurs de Recce Meet ont donc à cœur de comparer leurs méthodes de travail.  Que ce soient celles développées avec les Rafale équipés de nacelles Reco NG ou celles, plus anciennes, pratiquées par les Mirage F1CR du 2/33 « Savoie » pourvus de Pods Presto et de caméras (Omera 40 et Omera 33). « Nous sommes le dernier escadron exclusivement dédié à la mission de reconnaissance », explique le capitaine Manuel Blache, pilote de Mirage F1CR au 2/33 et organisateur de l’exercice, « nous souhaitons, à ce titre, transmettre une partie de notre savoir-faire et de notre culture acquise dans ce domaine bien spécifique ».

Au cours de ces trois jours d’exercice, chaque escadron réalisera trois missions qui seront évaluées. Un challenge qui repose sur le triptyque pilote, officier renseignement  et interprète images. « La première mission consiste à utiliser de manière optimale les capteurs de chaque escadron sur des objectifs bien définis », détaille le capitaine Blache. La deuxième mission est une «  reconnaissance à vue » de plusieurs objectifs dans une zone spécifiée. Pour cette épreuve, la capacité du pilote à regarder dehors indépendamment des capteurs est déterminante. Enfin, les escadrons participeront à une troisième mission commune dans un environnement tactique complexe. Un trophée sera remis au vainqueur de l’édition.

Droits : © Armée de l’air

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :