«

»

mar 16 2013

Tchad : départ des Mirage F1 de la base aérienne 172 « Adji Kosseï » de N’Djamena

Tchad : Départ des Mirage F1 de la base aérienne 172 « Adji Kosseï » de N’Djamena Le 14 mars 2013, la cérémonie des couleurs de la base aérienne « Kosseï » a salué 30 années de présence et d’engagement des avions de chasse Mirage F1 en Afrique. Ils laissent dorénavant leur place aux avions Rafale au sein de l’opération Epervier.

Lors de la cérémonie, le commandant de la force, le colonel Laurent Rataud a d’abord rappelé l’histoire des Mirage F1 à N’Djamena. Elle débute en 1983 lorsque les F1 C ont effectué leur première mission dans l’opération Manta. Un an plus tard, ils étaient aux cotés des Jaguar pour effectuer, à partir de Bangui, une mission de reconnaissance armée, mission au cours de laquelle l’avion du capitaine Michel Croci est abattu par les tirs d’une colonne rebelle. En la mémoire du capitaine mort pour la France, le camp d’Abéché, situé à 800 kilomètres de la capitale, porte désormais son nom.

Ils ont également protégé le raid Jaguar qui a neutralisé la piste de Ouadi Doum le 16 février 1986 ; ce raid marquait le début de l’opération Épervier.

Après une courte période d’absence, les Mirage F1 sont revenus en 1997 pour réaliser 100 détachements successifs jusqu’à aujourd’hui. Les complémentarités des Mirage F1CR, spécialisés dans la reconnaissance, et des Mirage F1CT, spécialisés dans l’assaut conventionnel, conduisirent à un format mixte. Le détachement met alors en œuvre trois Mirage F1CR et trois Mirage F1CT. Depuis septembre 2012, après le départ des F1CT, il ne compte plus que deux F1CR. Celui-ci apporte trois capacités principales : la reconnaissance aérienne, la présence dissuasive et l’appui-feu canon ou bombe.

Simultanément à d’autres engagements, en Irak, en Bosnie, au Kosovo ou en Afghanistan, de nombreuses opérations se sont succédées en Afrique pour les Mirage F1. Au cours de leurs missions, ils ont notamment participé à la protection des réfugiés rwandais au Zaïre dans l’opération Turquoise, en 1994, mais également lors de l’opération EUFOR TCHAD/RCA en 2008 pour les réfugiés soudanais en provenance du Darfour. Ils ont également permis la protection de l’évacuation de ressortissants à Brazzaville au Zaïre en 1997 et en République démocratique du Congo (RDC) l’année suivante. À l’été 2003, les Mirage F1CR se sont déployés à Entebbe en Ouganda alors que les Mirage F1CT ont été renforcés par les Mirage 2000D de Nancy. Un Mirage F1CR a été touché lors d’une mission de reconnaissance dans la région. D’autres missions de reconnaissance et de démonstration de force ont été menées lors de l’opération Benga en 2006 à Libreville. Il faut également ajouter à cette longue liste les opérations Almandin, Dorca, Licorne, Boali ou encore plusieurs appuis aux RESEVAC menées au Tchad.

Cette année encore, les Mirage F1CR ont été les premiers chasseurs à se poser à Bamako dans le cadre de l’opération Serval. Les pilotes y ont effectué des missions d’appui au canon et de reconnaissance.

Entre les détachements « Épervier 1 » en 1997 et « Épervier 100 » aujourd’hui, plus de 13 000 missions opérationnelles ont été effectuées par les F1CR et CT du détachement chasse de la force Épervier en 32 000 heures de vol. Le commandant de la force Épervier, a également rendu hommage au CNE Chalier qui a laissé sa vie lors d’une mission à Moussoro en 1991. Il a aussi salué le travail des 500 pilotes et des 4000 mécaniciens qui se sont succédés, venant des prestigieux Escadrons de Reconnaissance 1/33 Belfort, 2/33 Savoie, 3/33 Moselle, du Régiment de Chasse 2/30 Normandie Niémen, du Groupe de Chasse 1/30 ‘Alsace’ et de l’Escadron de Chasse 3/33 ‘Lorraine’. Les Mirage F1 quitteront la base aérienne tchadienne le 16 mars prochain et laisseront leur place aux différents escadrons Rafale qui composent désormais le détachement chasse de la force Épervier.

 

Malgré leur départ de la force Épervier, les Mirage F1 ne tirent pas pour autant un trait définitif sur leur carrière opérationnelle dans le reste du monde. En effet, à partir du mois de mai, ils se déploieront en Lituanie dans le cadre de l’opération Baltic. Cette opération, qui rentre dans le cadre de l’OTAN, est une mission de police du ciel au dessus des trois pays baltes (Estonie, Lettonie et Lituanie).

Sources : EMA
Droits : Ministère de la Défense

2 Commentaires

  1. CHATEIGNER

    mirage F1 souvenir souvenir moi qui est fait 3 ans a la base aérienne de Reims BA 112 avec des mirage F1 escadrons Normandie niemen merci pour ce magnifique avion

  2. JagF1

    Que de souvenirs avec le F1 et le Jag au Tchad. Les raids sur Ouadi-Doum, les incursions dans le nord pour titiller les libyens … nostalgie …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :