«

»

jan 18 2013

Opération Serval : point de situation du 17 janvier

Entrée dans Markala vue depuis un VAB Opération Serval : point de situation du 17 janvier (du 16.01 18h au 17.01 18h)

Arrivée des premiers contingents de la MISMA, poursuite des frappes et montée en puissance du dispositif aéro-terrestre à Bamako.

Le  sous-groupement tactique interarmes motorisé ayant quitté Bamako le 15 janvier s’est installé à Markala afin d’y déployer un dispositif permettant d’interdire la progression des groupes terroristes vers la capitale malienne. Les deux autres sous-groupements tactiques, toujours stationnés à Bamako, sont maintenant en mesure d’être déployé.

A Bamako, ce 17 janvier 2013, les premières unités de la MISMA sont arrivées. Il s’agit d’une compagnie de l’armée nigériane et d’un élément de l’armée togolaise, soit environ 250 militaires. Du côté français, cette journée a été principalement marquée par l’arrivée de France d’hélicoptères du Groupement aéro-mobile. Ils ont été transportés par un avion de transport stratégique C17 Canadien, marquant le début du soutien du Canada à l’opération Serval.

Les avions de combat de l’opération Serval ont effectué une dizaine de sorties dont la moitié en mission de ciblage d’objectifs. Trois Mirage 2000D en provenance de N’Djamena ont été mis en place avec un échelon de soutien sur l’aéroport de Bamako.

A ce jour, l’opération Serval mobilise 2 300 militaires, dont 1 400 sont présents sur le théâtre.

L’intervention française au Mali a débuté le 11 janvier. Initiée à la demande du gouvernement malien, et dans le cadre de la résolution 2085, l’opération Serval est destinée à aider les forces maliennes (FAM) à stopper l’offensive des groupes rebelles et terroristes en direction de Bamako, à aider les forces armées maliennes (FAM) et l’Etat malien à retrouver l’intégralité de son territoire et de sa souveraineté, en coordination avec la MISMA et EUTM.

Sources : EMA
Droits : Ministère de la Défense

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :