«

»

sept 10 2012

Tchad : exercice de desserrement des Mirage F1 à Faya

Exercice de desserrement des Mirage F1 à Faya  (1) Du 30 août au 1er septembre 2012, 45 militaires du détachement air de la force Epervier ont conduit un exercice de « desserrement » des 4 Mirage F1 vers Faya, à environ un millier de kilomètres au nord de la base aérienne Kosseï de N’Djamena.

Un exercice de desserrement consiste à redéployer des moyens aériens vers un autre site. La manœuvre consistait donc à déplacer toute une plateforme de soutien dans un site isolé du désert du Bourkou et d’y réaliser des entraînements tactiques.

Cette mission, dans des conditions climatiques difficiles (fortes chaleurs et vents de sable), et avec un soutien arrière limité (une vingtaine de militaires sur place seulement), a nécessité la mobilisation de moyens matériels et humains importants. Un avion de transport tactique Transall a assuré le convoyage du personnel et du fret et le ravitaillement en vol des Mirage. Les exercices aériens ont engagé des pilotes de chasse et l’équipe de commandos parachutistes de l’air. La plateforme de soutien comprenait notamment des mécaniciens avions, chargés de la mise en œuvre et la maintenance des avions, et un contrôleur aérien, chargé de la circulation aérienne et de la surveillance des vols. Enfin, afin de garantir la protection de la zone de stationnement des aéronefs, une équipe de fusiliers commandos a participé à cette mission.

Les pilotes de chasse et les commandos parachutistes de l’air ont pu réaliser une série d’exercices ECAS (emergency close air support), à partir de différents scénarios : désignation fictive de cible par laser, description de cible par radio, poursuite de cible au sol, passe canon et simulation de tir, démonstration de force (show force) avec lancement de leurres, etc.

Le guidage sur cible a constitué la partie la plus difficile de l’entraînement. La description orale de l’objectif devait être d’autant plus précise que les militaires ne disposaient pas de cartographie détaillée de la zone et qu’il y avait peu de repères au sol.

Les Mirage F1 peuvent intervenir en appui des troupes au sol. Au sein de la force Épervier, ils réalisent notamment des missions de renseignement en appui des forces armées tchadiennes, conformément aux accords techniques de coopération signés entre la France et le Tchad. Le détachement chasse est armé, depuis août 2012 et pour une durée de deux mois, par l’escadron de reconnaissance 2/33 « Savoie » de Mont-de-Marsan.

 

Sources : EMA
Droits : Ministère de la Défense

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :