«

»

mar 06 2012

Djibouti : entrainement franco-américain au combat aérien

FFDj : entrainement franco-américain au combat aérien  (1) Le 14 février 2012, l’escadron de chasse 3/11 Corse des forces françaises stationnées à Djibouti (FFDj) a conduit une mission d’entraînement avec la Marine Expeditionary Unit (MEU) basée sur le porte-aéronef Makin Island qui croisait au large de Djibouti.

Dans un premier temps, une patrouille de deux Mirage 2000-5 a effectué un ravitaillement en vol sur un KC-130 Hercules américain basé au camp Lemonnier. C’est un savoir-faire que les pilotes des FFDj entretiennent chaque fois qu’un avion ravitailleur est présent dans la région.

Les deux chasseurs français ont ensuite pris contact avec deux AV-8B Harrier II de la Marine Expeditionary Unit. Les pilotes français ont d’abord guidé leurs homologues américains pour une reconnaissance à basse altitude du territoire djiboutien. Les chasseurs français et américains sont ensuite montés dans la zone de combat. Pour l’entraînement au combat, les pilotes se sont répartis en deux patrouilles mixtes, Mirage 2000-5 et AV-8B Harrier II.

Après une première phase où les pilotes ont pu jauger les capacités de manœuvre de chacun, les quatre chasseurs se sont affrontés en combat rapproché « un contre un » en deux séquences.

En fin de mission, les chasseurs se sont séparés pour se poser chacun sur leur base respective. Ce type d’exercice permet d’entretenir et acquérir expériences et enseignements à la fois sur les plans tactiques et humains.

Les FFDj mènent régulièrement des actions de coopération avec les forces américaines présentes à Djibouti. Elles accueillent des soldats américains au Centre d’entraînement au combat et d’aguerrissement de Djibouti (CECAD). De plus, les états-majors des FFDJ et de CJTF-HOA (Combined Joint Task Force – Horn of Africa) se rencontrent périodiquement pour s’informer et se coordonner sur leurs activités à Djibouti (utilisation des champs de tir, sécurité incendie aéronautique, contrôle aérien).

Sources : EMA
Droits : Ministère de la Défense et des anciens combattants

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :