«

»

fév 03 2012

Dernière campagne de tir du 1/12 «Cambrésis» en Corse

Dernière campagne de tir en Corse pour l'escadron de chasse 1/12 "Cambrésis". Du 30 janvier au 10 février 2012, la base aérienne 126 de Solenzara accueille l’escadron de chasse 1/12 «Cambrésis» pour sa dernière campagne de tir.

Au total, dix Mirage 2000 C et 120 aviateurs de Cambrai dont 19 pilotes, 90 mécaniciens et trois agents d’opérations participent à cette dernière campagne visant à qualifier les pilotes au tir canon air-air. Chaque jour, l’escadron «Cambrésis» réalise 32 sorties, soit quatre tours de huit avions, « ce qui implique que chaque pilote vole en moyenne deux fois par jour , précise le commandant Pierre-Yves Raulot, chef des opérations de l’escadron. Cette année, je réalise ma 6e campagne de tir en Corse. Même si l’activité opérationnelle est dense, nous avons tous conscience qu’avec la dissolution de notre escadron le 30 mars prochain, une page se tourne. Nous ne sommes pas tristes, nous profitons de ces derniers moments de cohésion ».

Au cours de cette campagne de tir aura lieu une petite cérémonie durant laquelle les insignes de l’escadron seront remis, pour la dernière fois, aux plus jeunes recrues de l’unité. «Malgré le fait que ça soit notre dernière campagne, nous maintenons nos objectifs d’instruction. Deux de nos jeunes pilotes sont en train de passer leur qualification de tir air-air. Il s’agit de la priorité de cette campagne », précise le commandant Raulot.

Un vent de nostalgie plane malgré tout au-dessus de la base aérienne corse. Le lieutenant-colonel Jean-Luc Daroux, commandant du 1/12 confie : «C’est avec un pincement au cœur que je quitterai le sol corse le 10 février ».

Les 120 aviateurs de l'escadron 1/12 "Cambrésis" seront en Corse du 30 janvier au 10 février 2012.

Le 1/12 «Cambrésis» sera mis en sommeil le 30 mars 2012. Les traditions de la SPA 162 « Tigres » seront alors transférées au 1/7 « Provence », à Saint-Dizier. Les Mirage 2000 C, quant à eux, rejoindront l’escadron de chasse 2/5 «Ile de France», à Orange.

Sources : Armée de l’air
Droits : Armée de l’air

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :