«

»

jan 03 2012

Première Évacuation sanitaire (EVASAN) pour le Dauphin N3 en Polynésie française

Le 14 décembre 2011 à 07h, l’hélicoptère Dauphin N3  inter-administration de la flottille 35F  a décollé de la Base aérienne 190 pour effectuer sa première évacuation sanitaire en Polynésie française au profit d’une jeune adolescente résidant à Rapa.

L’île de Rapa étant dépourvue de piste d’atterrissage, seul un hélicoptère peut assurer ce type de mission dans les plus brefs délais. L’équipage, composé de quatre personnes et quelque 150 kg de matériel de première urgence, a embarqué pour un premier vol à destination de Rurutu. L’évacuation a du se faire en trois étapes: Tahiti – Rurutu, Rurutu – Raivavae, Raivavae – Rapa en raison du besoin pour l’hélicoptère de se ravitailler en carburant sur une si longue distance.

Après plusieurs heures de vol, la jeune fille a été immédiatement prise en charge par le médecin du SAMU et conditionnée pour le vol retour pendant que l’équipage effectuait un nouveau ravitaillement. L’ensemble de la mission et la coordination des moyens engagés a été commandé depuis le centre des opérations des forces armées en Polynésie française au Taaone.

À 15h50, après 6h10 de vols et trois ravitaillements, le Dauphin  est reparti à destination de Raivavae où attendait un avion d’Air Archipels destiné à transporter au plus vite la blessée accompagnée de son médecin sur l’île de Tahiti. Arrivée à 20h00 sur le tarmac de l’aéroport de Faa’a, la patiente a été prise en charge par le service pédiatrique de l’hôpital du Taaone.

Après 1400 km parcourus au dessus du Pacifique et 6 heures de vol, l’hélicoptère Dauphin  et son équipage a rejoint la flottille et la base aérienne 190.

Sources : © Marine nationale

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :