«

»

nov 20 2011

Un A-10 Thunderbolt II modifié pour étudier les orages

L'A-10 Thunderbolt II permettra à l'avenir d'étudier les cellules orageuses les plus violentes. (Photo USAF)

La National Science Foundation prévoit de modifier un A-10 Thunderbolt II afin d’étudier les orages. Pour cela l’appareil recevra divers équipement de mesure et de communication. La somme de 10.9 millions de dollars a été allouée à la NSF pour ce projet par la Naval Postgraduate School en Californie. Les premier vols de recherches devraient débuter en 2013.

Jusqu’ici, les appareils utilisés pour ce type de missions devaient se contenter de s’approcher des cellules orageuses et de les observer de l’extérieur car les courants violents et la grêle risquait de causer de sérieux dégâts. L’A-10 Thunderbolt II, initialement conçu pour le soutien rapproché, est si solide que la NSF espère pouvoir désormais étudier les cellules orageuses de l’intérieur et ainsi faire avancer les connaissances sur le sujet. Le rayon d’action du A-10 permettra également d’étudier les cellules orageuses qui se développement en mer, et dont le développement est différent de celles se formant au-dessus des terres.

Source

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :