«

»

sept 09 2011

Libye : la polyvalence du Rafale

la polyvalence du Rafale Le 3 septembre 2011 une patrouille de Rafale  a décollé de la base aérienne de Sigonella en Sicile (Italie) pour une mission de bombardement au-dessus de la Libye, au cours de laquelle plusieurs munitions AASM (armement air-sol modulaire) ont été délivré.

L’AASM est une munition capable de se guider avec précision vers sa cible. La charge délivrée peut être variable. Il confère au Rafale  une capacité de frappe multi-cibles par tous les temps, de jour comme de nuit, tout en restant à distance de sécurité des défenses antiaériennes adverses. Il permet des frappes de précision métrique autour du point désigné, limitant ainsi le risque de dommages collatéraux.

Cette mission de bombardement faisait suite à des vols de reconnaissance assurés également par le Rafale  grâce à sa nacelle de reconnaissance de nouvelle génération (pod RECO NG). Cet équipement fonctionne de jour et de nuit à haute, moyenne ou basse altitude. Il permet également la transmission des données en temps réel.

Cinq Rafale de l’armée de l’Air sont déployés sur la base aérienne de Sigonella en Sicile depuis le 10 juillet 2011, dans le cadre de l’opération Harmattan . Les missions exécutées illustrent bien la polyvalence de cet appareil.

Sources : EMA
Droits : Ministère de la Défense et des anciens combattants

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :