«

»

avr 27 2011

Assistance en vol dans le ciel de Paris

Jeudi 21 avril 2011, un Mirage 2000 RDI de la base aérienne de Creil a réalisé une assistance en vol au profit d’un aéronef civil français de type A330.

L’A330 en partance de l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle (CDG) faisait route vers Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo. Dans les minutes suivant son décollage, à 9h50, l’équipage remarque une avarie au niveau du train d’atterrissage. Après avoir stabilisé l’avion au nord de Paris, les pilotes ont rapidement pris la décision de faire demi-tour vers la piste. Ils ont affiché le code de détresse universel pour prévenir les contrôleurs aériens. L’alerte est immédiatement détectée par les militaires du centre de détection et de contrôle de Cinq-Mars-la-Pile.

À 10h08, la haute autorité de défense aérienne ordonne le décollage du Mirage 2000 RDI de Creil pour porter secours à l’avion. Les contrôleurs aériens militaires de Roissy Charles-de-Gaulle le guident par radio vers l’A330 en détresse gardant le contact avec l’A330 sur la même fréquence radio. Dix minutes plus tard, l’avion a rejoint l’A330. Positionné à quelques mètres sous l’appareil en détresse, le pilote du Mirage 2000 a apporté une aide visuelle à l’équipage de l’avion civil, lui confirmant que le train d’atterrissage était dans l’axe, sorti et verrouillé, permettant l’atterrissage. Peu avant 11h00, l’avion commercial se pose finalement à Roissy Charles-de-Gaulle, en toute sécurité.

Cette action de service public illustre l’une des missions dévolues à l’armée de l’air : la surveillance aérienne du territoire national, 24 heures sur 24. Cette performance n’est rendue possible que par la grande réactivité du réseau des bases aériennes, des centres de défense aérienne et par la coopération entre contrôleurs aériens civils et militaires.

Sources : Sirpa Air

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :