«

»

avr 15 2011

Tchad : mission de relève des Mirage 2000

Le 31 mars 2011, trois Mirage 2000 se posent sur la piste de N’Djamena pour relever les avions des Éléments français au Tchad (EFT). Ils sont rapidement suivis d’un C135, qui a assuré leur ravitaillement durant le vol et qui transporte la relève des équipages.

Plus tôt dans la journée, les quatre appareils avaient décollé de la base d’Orange. Durant le vol, le Boeing C135 avait pour mission de ravitailler les Mirage . Il faut au minimum deux ravitaillements par avion pour tenir la distance.

Arrivés à N’Djamena, les mécaniciens commencent immédiatement à travailler. Avant de renvoyer les avions en France, il faut les désarmer et préparer les nouveaux appareils. Montage des supports lance bombes, chargement des fréquences radio, mise à jour des coordonnées géographiques… : c’est une reconfiguration totale des paramètres.

Deux jours plus tard, le C135 redécolle, la relève prend fin. Reste à ramener les 12 mécaniciens et les quatre pilotes relevés et à assurer le ravitaillement des trois Mirage 2000 sur le chemin du retour.

Tous les six mois en moyenne, les aéronefs des EFT sont relevés. Au Tchad, leur utilisation est maximale : les avions sont toujours armés de leur canon et d’obus, leurs entraînements sont réalistes et éprouvants (vols à basse altitude, à très grande vitesse…) et la chaleur et l’humidité n’arrangent rien. Régulièrement, les avions sont donc réacheminés en France pour une grande visite.

Sources : EMA
Droits : Ministère de la Défense et des anciens combattants

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :