«

»

mar 26 2011

Libye: point de situation Opération Harmattan n°7

Opération Harmattan : point des activités du 24 mars à 16h00 au 25 mars 2011 à 16h00.

L’opération Harmattan a été marquée ces dernières 24 heures par une frappe réalisée dans la soirée du 24 mars, et, pour la journée du 25 mars, par la première mission conjointe d’avions français et qataris dans le ciel lybien, ainsi que par des missions de reconnaissance et d’interdiction aérienne en particulier dans les régions de Misrata, Zintan, Syrte et Ajdabiyah.

Dans la soirée du 24 mars, une patrouille de deux Mirage 2000D, équipés de GBU 12, a été engagée depuis la base aérienne de Nancy, dans une mission offensive dans la région d’Ajdabiyah. Une frappe a été réalisée sur une pièce d’artillerie des forces du colonel Kadhafi qui tirait sur la ville d’Ajdabiyah. Parallèlement, le groupe aéronaval embarqué a poursuivi les missions d’interdiction aérienne avec notamment 2 patrouilles mixtes Rafale / Super-Etendard modernisés (SEM).

Pour la journée du 25 mars, une trentaine d’aéronefs français a été engagée. Deux patrouilles Rafale Air et Marine ont réalisé des missions de reconnaissance. Quatre Mirage 2000D, 4 Rafale Air et une patrouille mixte Rafale / SEM ont conduit des missions d’interdiction aérienne.

De plus, les détachements de Mirage 2000-5 qatari et français, qui poursuivent leur montée en puissance à La Sude en Crète, ont réalisé leur première mission conjointe dans le ciel libyen. Ce matin, deux Mirage 2000-5 français et deux Mirage 2000-5 qataris ont ainsi réalisé une mission d’interdiction aérienne. Il s’agit du premier engagement aérien d’un pays de la Ligue arabe dans le cadre des opérations multinationales en Libye.

Trois Mirage 2000-5 français ont été mis en place à La Sude depuis la base de Solenzara, deux Mirage 2000-5 qataris sont en place et opérationnels. Ils seront très prochainement renforcés par d’autres aéronefs qataris.

Sources : EMA
Droits : Ministère de la Défense et des anciens combattants

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :