«

»

mar 21 2011

Lybie: début des opérations aériennes françaises

Samedi 19 mars 2011, sur ordre du président de la République, le chef d’état-major des armées a lancé l’opération Harmattan , nom de la participation française à l’engagement militaire international d’opérations aériennes pour protéger la population libyenne contre les attaques des forces du colonel Kadhafi.

En début d’après-midi, la France a engagé des moyens pour faire respecter une zone d’exclusion aérienne dans la région critique de Benghazi, en application de la résolution 1973 du Conseil de sécurité des Nations Unies et en coordination avec ses partenaires, notamment britanniques, américains et de la Ligue arabe.

Depuis 13h30 ce jour, les avions de l’armée de l’air sont engagés dans le ciel libyen. Ils assurent des missions de défense aérienne pour faire respecter la zone d’exclusion aérienne dans la région de Benghazi et empêcher les vols des aéronefs du colonel Kadhafi, ainsi que des frappes sur des cibles militaires identifiées au sol qui menacent la population civile.

Pour réaliser ces missions, le dispositif comprend également des moyens de reconnaissance, de contrôle aérien et de détection, ainsi que des moyens de ravitaillement.

Au total, une vingtaine d’aéronefs sont engagés aujourd’hui (8 Rafale , 2 Mirage 2000-5, 2 Mirage 2000 D, 6 avions ravitailleurs C 135, un E3F Awacs) ainsi que deux frégates anti-aérienne et de défense aérienne (le Jean Bart et le Forbin ) positionnées au large de la Libye. Ces moyens militaires français ont été engagés en étroite coordination avec nos alliés le temps de que la coalition multinationale se mette en place.

Sources : EMA
Droits : Ministère de la Défense et des anciens combattants

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :