«

»

fév 12 2011

Le Caïman Marine en expérimentation SECMAR sur la BAN de Lanvéoc

Le premier détachement d’un Caïman Marine (NH 90) du centre d’expérimentations pratiques et de réception de l’aéronautique navale (CEPA) de Hyères est arrivé lundi 7 février 2011 sur la Base aéronavale de Lanvéoc-Poulmic pour deux semaines. Le but de ces manœuvres est de poursuivre l’expérimentation opérationnelle SECMAR (secours maritime) dans son futur environnement opérationnel. Le Caïman est avant tout destiné à embarquer sur les frégates, mais commencera par des missions de secours en mer. Celles-ci, assurées par les Super-frelon jusqu’en milieu d’année 2010, sont actuellement assumées par les EC 225 de la flottille 32F.

L’aéronef et ses équipages vont se prêter jusqu’à la fin de la semaine prochaine à des opérations de secours en mer, d’hélitreuillages, de transports d’équipements et de personnels médicaux dans les conditions d’environnement réel des missions de sauvetage en Atlantique. Ces vols serviront aussi à tester en environnement contraignant les performances et les procédures d’emploi des multiples senseurs du Caïman. D’une certaine manière, c’est la mauvaise météo que sont venus chercher les actuels varois.

Après une période de formation des premiers équipages opérationnels qui suivra celle de l’expérimentation opérationnelle, le Caïman prendra son service à l’automne 2011 sur la BAN de Lanvéoc Poulmic. Il armera une nouvelle flottille Caïman constituée à cet effet, reprenant le nom et les missions de la 33F dissoute en 1999. Le CAMOHC (centre atlantique de mise en œuvre des hélicoptères de combat), dont l’infrastructure vient d’être terminée, est actuellement également en phase de validation. Ce bâtiment accueillera les hélicoptères et le personnel de la future 33F.

Sources : © Marine nationale

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :