«

»

jan 11 2011

La BA de Mont–de-Marsan change de visage en 2011

Samedi 1er janvier 2011, la base de Mont-de-Marsan voit la création officielle d’une base de Défense (BdD), conformément à la réforme du Ministère de la Défense, annoncée en 2008. Nouveaux escadrons, départ d’unités, transferts de compétences… 2011 est une année riche en défis pour la base aérienne 118.

La base aérienne (BA) 118 est désormais soutenue par la BdD de Mont-de-Marsan. C’est le colonel Christophe Oursel, commandant de la BA 118 et délégué militaire départemental, qui assure le commandement de cette dernière, portant ainsi une double casquette. La base de Défense, organisation interarmées unique, assure le soutien commun des formations et organismes du ministère de la Défense, implantés dans sa zone d’action.

Au-delà de la création de cette base de Défense, la base aérienne NG (nouvelle génération) 118 arborera une toute autre configuration en 2011, notamment sur le plan opérationnel. Ainsi, l’escadron de reconnaissance 2/33 « Savoie », qui compte une vingtaine de Mirage F1, sera transféré depuis la base aérienne de Reims qui ferme ses portes. Les éléments précurseurs du futur régiment de chasse «Normandie-Niemen», composé uniquement de Rafale, se mettront en place progressivement en 2011. Il constituera le troisième escadron de ce type en France. L’arrivée de ces escadrons est un corollaire au départ de l’escadron de transport « Ventoux » qui déménage sur la base aérienne de Creil en mai 2011. Quant au dépôt-atelier de munitions spéciales, son démantèlement débutera au printemps.

La base aérienne 118 se prépare donc à faire face à de nombreux défis, notamment en passant d’un effectif de 3 200 personnes à 3 700 en six mois. Plus grande structure du département des Landes, son implantation dans le tissu économique local s’en trouve ainsi renforcée.

Texte : Asp Christelle Hingant, chargée de communication de la BA 118

Source

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :