«

»

déc 03 2010

Crash du Rafale M18: premiers résultats de l’enquête


Le crash du Rafale M18 au large du Pakistan il y a quelques jours fait beaucoup parler de lui. Outre le fait que ce crash intervient à un moment relativement sensible (tentative de vente du Rafale à plusieurs pays étrangers), les résultats préliminaires de l’enquête montrent que les problèmes subis n’auraient pas du mener à la perte de l’appareil.

Au début de la mission, un voyant s’est allumé signalant au pilote une anomalie du système de carburant. Préférant ne pas prendre de risque inutile, le pilote a fait demi-tour et est revenu vers le porte-avions. Conformément à la procédure, le Rafale ne peut apponter avec des réservoirs pleins et le pilote a engagé le vide-vite permettant de vider les réservoirs auxiliaires de leur carburant. Pour une raison indéterminée, l’avion se serait rapidement retrouvé complètement à court de carburant.

L’assistance d’un Super Etendard Modernisé ravitailleur en vol n’aura pas suffit car le carburant transféré lors du ravitaillement s’est aussitôt échappé via les réservoir externes. En effet, les vide-vite ayant été actionnés, le circuit de carburant n’était plus étanche. Pour cela il aurait fallu larguer les réservoirs externes, ce qui aurait eu pour effet de sceller à nouveau le circuit de carburant. Ainsi tombé à court de carburant et moteurs en panne, le pilote n’avait plus d’autre choix que de s’éjecter.

L’appareil est tombé à une dizaine de kilomètres du groupe aéronaval. Sa balise aurait été repérée mais l’épave gît par 2500 ou 3000 m de profondeur, ce qui la rend très difficile d’accès. Rappelons qu’il ne s’agit pour l’instant que des premières conclusions de l’enquête et qu’il est prématuré d’en tirer quoi que ce soit de définitif.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :