«

»

déc 02 2010

Afghanistan: sensibilisation des pilotes de chasse aux EEI

Le 18 novembre 2010, sur la base de Kandahar, les pilotes de chasse français ont suivi une séance de sensibilisation aux engins explosifs improvisés (EEI). Déjà formés avant leur déploiement en Afghanistan, les pilotes ont ainsi pu entretenir et concrétiser leurs connaissances sur les EEI.

Ce maintien à niveau permet aux pilotes, en cas d’éjection en territoire hostile, d’assurer leur survie en attendant leur récupération par des équipes spécialisées. D’autre part, connaître les modes opératoires et les lieux privilégiés d’installation des EEI par les insurgés est de nature à renforcer l’efficacité des pilotes français assurant des missions d’appui au sol et de surveillance.

La formation s’est déroulée en deux temps : une présentation théorique des modes d’action et des matériels employés par les insurgés suivie par un parcours d’initiation et de reconnaissance des indices. Le stage était organisé par la cellule « opération et entraînement de la guerre contre les EEI », commandée par un officier canadien inséré au sein de la 10e division de montagne de l’armée américaine. Cette cellule intervient quotidiennement au profit de toutes les nations présentes sur la base de Kandahar et auprès des forces de sécurité afghanes.

Sur la base de Kandahar, près de 180 militaires français assurent la mise en œuvre permanente de six avions de combat (actuellement trois Mirage 2000-D de la base aérienne de Nancy et trois Mirage F1-CR de la base aérienne de Reims) qui conduisent chaque semaine une quinzaine de missions d’appui au profit des troupes au sol.

Sources : EMA
Droits : Ministère de la Défense

Source

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :