«

»

oct 14 2010

Dernier Hommage à Renaud Ecalle

Un dernier hommage a été rendu au capitaine Renaud Ecalle et à sa famille sur la base aérienne 701 de Salon-de-Provence, le vendredi 8 octobre 2010, en présence du général Hugues Hendel, porteur du message du chef d’état-major de l’armée de l’air. « Sous ce cher ciel provençal, dans lequel chaque jour il s’entraînait assidument, c’est le dernier envol du capitaine Ecalle qui nous rassemble aujourd’hui » , énonce le général Hendel. Et d’ajouter avec émotion : « Dans la douleur du deuil, les mots sonnent faux, si dérisoires pour décrire la disparition, aussi cruelle que brutale, d’une famille. Dimanche dernier, Renaud, Alice, Louise et Adrien ont laissé leurs parents, leurs amis, le monde de l’aéronautique dans un profond désarroi, une immense tristesse. La communauté des aviateurs, civils et militaires, est habituée à vivre des instants forts. Les plus merveilleux qui soient et, malheureusement parfois, les plus douloureux aussi, mais elle ne peut s’y résoudre. « 

Les messages de soutien arrivent du monde entier après la disparition brutale du capitaine Renaud Ecalle, de sa femme Alice et de leurs deux enfants Adrien et Louise, qui ont péri dans ce tragique accident d’avion le 3 octobre 2010.  » Les ailes françaises et l’armée de l’air disent aujourd’hui adieu à l’un de leurs plus grands ambassadeurs. Nous pleurons l’un des nôtres mais, ensemble, solidaires, nous sommes réunis pour témoigner notre fidélité à sa mémoire, et entourer sa famille dans cette épreuve « , souligne le général Hendel.

Le silence pèse sur la place d’armes. Tout le monde est rassemblé pour saluer une dernière fois le champion et sa famille. Un hommage où leurs parents, amis, proches, militaires, civils, la fédération française aéronautique, le directeur général de l’aviation civile, Luc Alphand (parrain de l’équipe de voltige de l’armée de l’air), le commissariat aux sports militaires, des pilotes de chasse, d’aéroclubs, des voltigeurs ou des démonstrateurs, des organisateurs de meetings, des mécaniciens et bien d’autres encore, sont venus témoigner leur amitié et leur soutien à ceux qui restent, orphelins de cette famille d’exception. « Renaud, plusieurs fois champion de France, champion d’Europe et champion du monde en titre, tant de fois décoré, qui autant que toi aura contribué au rayonnement des ailes françaises ?, s’incline le lieutenant-colonel Bruno Bézier, directeur des équipes de présentation de l’armée de l’air (EPAA). Tu es à ce jour le meilleur pilote de voltige de tous les temps. »   Mais au-delà d’un palmarès pour le moins éloquent, c’est avant tout le souvenir d’un homme et d’une famille exemplaire, dont « l’humilité, la simplicité, et la gentillesse » étaient reconnues de tous, qui accable l’assemblée aujourd’hui réunie.

Cette cérémonie, ces honneurs militaires, ces hommages sont également salués par le passage de la Patrouille de France, qui fait partie de l’EPAA comme l’équipe de voltige. Puis vient un moment solennel, lorsque la médaille de l’aéronautique, qu’il s’était vu décerner cette année, est remise officiellement au capitaine Renaud Ecalle.

Le père Roland Dominique Niel, aumônier de la base, prend le relais pour les obsèques célébrées dans la chapelle de la base, qui ne peut contenir toutes les personnes rassemblées autour de cette famille. Une famille « qui restera désormais, dans nos cœurs comme dans nos mémoires, unie pour l’éternité  », avait conclu avec émotion dans son éloge le lieutenant-colonel Bruno Bézier, directeur de l’EPAA.  « À vous, familles et amis, souvenez-vous de la famille Ecalle. Les gens ne disparaissent vraiment que lorsqu’on les oublie. »

Texte : ltt Stéphane Azou, officier des relations publiques de l’EPAA.

Photos : sgc Vanessa Imber

Source: site de l’Armée de l’Air

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :