«

»

sept 09 2010

De nouveaux abris testés à Bordeaux

La base aérienne 106 de Bordeaux-Mérignac a accueilli, le 3 septembre 2010, un Rafale en provenance de Mont-de-Marsan pour une série de tests spécifiques. L’avion de chasse était déployé sur le tarmac bordelais afin d’éprouver un nouveau modèle d’abri aéronautique autoportant, adapté à la grande taille de l’appareil. En effet, cette «hangarette» mesure 6,10m, contre 5,75m pour les anciens abris de même type. Explications avec le lieutenant-colonel Dominique Merlet, directeur de l’établissement central de l’infrastructure de l’air (ECIA).

Mon colonel, quelles ont été les étapes préalables à cette phase de tests ?

L’expression de besoin, phase initiale du projet, a été émise par le bureau «Infrastructure en Opérations» du commandement du soutien des forces aériennes (CSFA). Suite à cela, nous avons acquis les matériels, via la structure d’achats de l’ECIA. Deux abris ont été commandés. Leur installation a nécessité plusieurs journées de montage par la compagnie d’infrastructure en opérations de Bordeaux. Nous avons alors lancé les tests en «grandeur réelle» grâce à la venue d’un Rafale du centre d’expériences aériennes militaires (CEAM) de Mont-de-Marsan.

Quelle va être la suite donnée à ses tests initiaux ?

Tout dépend des résultats. S’ils sont peu satisfaisants, je ferai procéder à un avenant qui nous permettra de modifier la structure pour la rendre compatible avec le Rafale. À l’inverse, s’ils sont couronnés de succès, nous commanderons le nombre de structures nécessaires aux besoins opérationnels de l’armée de l’air. Les nouvelles structures pourront alors être projetées sur tous les théâtres d’opérations amenés à recevoir le Rafale.

Propos recueillis par l’aspirant Gabrielle Robin, chargée de communication de la base aérienne 106 de Bordeaux.

Source

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :