«

»

sept 02 2010

L’escadron de drones «Adour» devient «Belfort»


L’escadron de drones 1/33 « Adour», implanté sur la base aérienne 709 à Cognac, passe sous l’autorité organique de la brigade de chasse du commandement des forces aériennes (CFA) le 2 septembre 2010.

Présidé par le général Herbert Buaillon, directeur des ressources humaines de l’armée de l’air, une cérémonie de transfert de commandement se déroulera en début d’après-midi marquant le baptême de l’escadron d’expérimentation 1/33 « Adour » en escadron de drones « Belfort ». « La phase d’expérimentation se terminant, l’escadron d’expérimentation drone « Adour » actuellement sous la responsabilité du centre d’expériences aériennes militaires de Mont-de-Marsan, reprend les prestigieuses traditions d’un escadron de reconnaissance Mirage F1CR, dissous cet été », annonce le communiqué de presse de la base de Cognac.

L’unité est implantée à Cognac depuis 2009. Elle compte 80 personnes et assure la formation ainsi que l’entraînement du personnel, l’appui aux missions des autres ministères et un déploiement permanent en Afghanistan. Cet escadron est équipé du système intérimaire de drone Male (moyenne altitude de longue endurance), baptisé Harfang. Il remplit depuis février 2009 des missions de renseignement, de surveillance et de reconnaissance au profit de la force internationale d’assistance à la sécurité (FIAS) en Afghanistan.

Le Harfang permet d’assurer une permanence aérienne sur une zone sans exposer les équipages aux menaces NRBC (nucléaire, radiologique, biologique et chimique) ou sol-air. Évoluant à faible vitesse en moyenne altitude, le drone est un moyen de surveillance discret sur les plans sonore et visuel, complémentaire des systèmes spécialisés de recueil de renseignements : Mirage F1CR, Transall Gabriel, E3F, Satellite Hélios, etc.

Source: Armée de l’Air

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :