«

»

juil 09 2010

Coupes budgétaires pour l’Armée de l’Air

Afin d’économiser 3,5 milliards d’euros, un certain nombre de dépenses liées au fonctionnement de l’Armée de l’Air vont être retardées, réduites, voire purement annulées.

L’acquisition d’un nouveau type de ravitailleur en vol sera retardé, de même que la modernisation de la flotte de Mirage 2000D (d’une valeur de 700 M€).

Les programmes d’acquisition d’avions Rafale et A400M ne sont pas concernés.

Les forces armées sont également appelées à réduire leurs coûts de fonctionnement.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :