«

»

juil 03 2010

Mise en service opérationnelle: Rafale/ASMP-A


Comme annoncé précédemment dans nos colonnes, le 1er juillet, l’amiral Edouard Guillaud, chef d’état major des armées a annoncé la mise en service opérationnel du couple Rafale/ASMPA-A (missile air-sol moyenne portée améliorée) au cours d’une prise d’armes sur la base aérienne (BA 113) de Saint-Dizier.


Cet événement marque la dernière étape de la modernisation de la composante aéroportée.

En présence du général Jean-Paul Paloméros, chef d’état-major de l’armée de l’air (CEMAA), le CEMA a visité l’escadron de chasse 1/91 «Gascogne», deuxième escadron à être équipé de Rafale et dont la mission est la dissuasion nucléaire. Le «Gascogne» a développé un long processus pour aboutir à cette mise en service opérationnelle sur le Rafale au standard F3.


Le missile air-sol moyenne portée amélioré (ASMP-A) a, dans un premier temps, été couplé aux Mirage 2000N de l’escadron 3/4 «Limousin» d’Istres, le 1er octobre 2009. L’arrivée du nouveau missile s’est accompagnée d’une refonte majeure des infrastructures, de l’organisation, de la sûreté nucléaire, des procédures et des référentiels documentaires. L’objectif consistait à familiariser les forces avec toutes ces évolutions et les nouveaux profils de vol du missile sur un vecteur connu, le Mirage 2000N, avant de passer à l’étape supérieure du Rafale au standard F3.


Source

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :