«

»

mai 24 2010

Examen de navigabilité : premier Mirage 2000-5 certifié

Du 3 au 7 mai 2010, sur la base aérienne de Dijon, un Mirage 2000-5 a passé, avec succès, son premier «exam’ de nav’» (examen de navigabilité), assuré par l’unité de contrôle de navigabilité (UCN) de Dijon.

Ce premier examen de navigabilité débute le processus de certification des 34 Mirage 2000-5 dans l’armée de l’air. Comparable au contrôle technique d’un véhicule, il s’agit d’un contrôle documentaire et d’une inspection «physique» de l’aéronef. Cet «exam’ de nav’» vise à évaluer à un instant T le niveau de satisfaction d’un aéronef vis-à-vis des exigences réglementaires de la navigabilité.

Le Mirage 2000-5, aéronef dérivé du Mirage 2000 C, a subi de nombreuses et de profondes modifications à l’occasion de son chantier de rénovation. L’élaboration du référentiel de navigabilité s’est donc avérée une opération particulièrement longue et complexe. L’unité de gestion du maintien de la navigabilité (UGMN) de Nancy, l’escadron de soutien technique aéronautique (ESTA) de Dijon, les UCN de Dijon, Nancy et Reims ainsi que la DGA ont travaillé conjointement pendant toute la durée des travaux. Cette collaboration a conduit à la publication des référentiels de navigabilité afin de procéder à l’examen physique de l’aéronef.

La direction générale de l’armement (DGA), autorité technique de l’armée de l’air, avait délivré les certificats de type du Mirage 2000-5 (moteur et cellule) respectivement en juin et décembre 2009.

L’armée de l’air a débuté la certification de ses aéronefs en septembre 2007, s’inscrivant dans la démarche «navigabilité».

Source: Sirpa Air

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :